Blog de Frédo

Comment faire son e-liquide DIY soi-même ?

Rate this post

Fumer est nocif pour la santé, c’est une vérité scientifique que nul ne peut ignorer, pourtant, le nombre des fumeurs peine à baisser, malgré maintes tentatives, même les augmentations des prix et du nombre de taxes n’ont pas pu dissuader un bon nombre de consommateurs. Cependant, il y a toujours des personnes qui tentent d’arrêter ou de réduire la consommation avec plein de moyens. Parmi les moyens les plus populaires, il y a la cigarette électronique et celle-ci nécessite des recharges dites e-liquide.

Composants du e-liquide

Le e-liquide est l’élément essentiel de la cigarette électronique, c’est cette substance à base de nicotine qui vous permettra de réaliser votre sevrage. Son choix est primordial pour votre résultat souhaité, c’est pour cela qu’avant de choisir le e-liquide qui vous convient et qui correspond à votre programme de sevrage, il faut faire en sorte que ça soit issu du commerce ou le fabriquer soi-même, vous devez prendre en considération certains points comme :

  • Le taux de nicotine ;
  • La qualité des arômes ;
  • Le type des composants principaux de base ;
  • La qualité des additifs.

Comparatif cigarette électronique

Pourquoi fabriquer du e-liquide DIY et comment le faire ?

Pour un fumeur, la fréquence du geste est plutôt importante, fumer plusieurs fois durant la journée impact lourdement l’économie personnelle. Cet impact est également ressenti lors de l’utilisation de la cigarette électronique. Une des solutions pour alléger les dépenses avant de pouvoir arrêter définitivement est de fabriquer soi-même son e-liquide. Le DIY, de l’anglais Do It Yourself, est de plus en plus apprécié.



Avant d’entamer le processus de fabrication proprement dite en mode DIY, il faut d’abord connaître les constituants et leur origine, ensuite, trouver les bons dosages pour chaque type de consommation. Le produit de base qui représente plus de 90 % de la composition est, en général, du Propylène glycol, ce dernier peut être remplacé par de la Glycérine végétale, la base sert pour la fluidité. Il faut savoir que vous pouvez acheter votre base e-liquide DIY sur le Net ou en magasin.

Le second élément, c’est la nicotine et c’est l’élément le plus nocif, elle est communément vendue sous forme de booster, le taux de nicotine est variable selon la préférence du consommateur. Enfin, viennent les arômes, ils peuvent être naturels ou synthétiques et ils servent à aromatiser son e-liquide. Il existe toutes sortes d’arômes pour le e-liquide DIY : fruités et même de l’arôme cola, ce dernier est apprécié par les jeunes consommateurs en particulier.

Quant aux additifs, comme les exhausteurs de goût, ils sont optionnels selon le désir et les habitudes du fumeur, pour les habitués du DIY, ils ne sont vraiment pas utiles et certains évitent de les utiliser pour réduire le nombre des produits nocifs.

Une fois la liste des ingrédients connue et le processus choisi, il vous reste à trouver le matériel nécessaire, on peut avoir deux groupes pour le matériel. Le premier groupe comportera les flacons, les seringues de dosages, les pipettes graduées et les autocollants pour étiqueter les flacons du e-liquide. Le second groupe sera composé de matériel de protection. Comme tous les processus artisanaux, la sécurité est de rigueur, il est donc essentiel d’avoir des gants et des lunettes pour se protéger principalement de la nicotine dans ce cas-ci, car elle est classée parmi les produits dangereux même si elle est diluée.

Les étapes de la fabrication du e-liquide DIY

Il faut tout d’abord porter son équipement de sécurité, ensuite, il faut remplir son flacon de produit de base, il est impératif d’éviter de remplir au maximum pour laisser de la place aux autres composés. Rajoutez la nicotine et les quelques gouttes de l’arôme et les additifs si vous le voulez, ensuite, fermez votre flacon et agitez énergiquement pendant une minute, puis laissez reposer quelques minutes et reprenez l’agitation plusieurs fois, puis conservez votre préparation loin de la lumière et laissez maturer. La durée de maturation varie selon les arômes utilisés, il existe deux types principaux, selon la composition des arômes, vous trouverez toutes les indications sur les notices des produits pour e-liquide DIY.

La maturation est une étape très importante qu’il ne faut pas négliger, l’obscurité est primordiale, cela évitera à la nicotine de s’oxyder, donc, si vous voulez faire du e-liquide, il vaut mieux respecter toutes les étapes et ne pas être pressé.



Découvrez également : Où trouver une voyance amour gratuite ?